Bandeau
Vie de l’Art Sacré
Vas et deviens

L’association a pour objet de développer la connaissance de l’Art Sacré et une pratique vivante des arts sacrés comme l’icône, la mosaïque, la fresque… mais aussi l’architecture, la sculpture sur bois ou sur pierre, la calligraphie ou l’enluminure, le chant liturgique…. Elle est ouverte à tous les arts qui peuvent porter à la méditation ou la prière.

A cette fin elle organise d’une part des rencontres thématiques, des visites, des conférences ou des expositions, d’autre part des ateliers, chantiers ou sessions, d’initiation ou de pratiques partagées.

Conférence et échanges avec Anne Philippenko
Article mis en ligne le 29 mai 2023
dernière modification le 22 décembre 2023

Anne Philippenko

Conférence en visio le 3 juin 18 h00
La théologie de l’icône et les canons incontournables

Icône des quatre Martyrs de Paris
Icône des quatre Martyrs de Paris

Pour découvrir le chemin proposé par l’écriture de cette icone : se rendre ici

Son parcours d’iconographe a commencé par une maîtrise de russe sur le Père Grégoire Krug en 1977, (étude sur l’oeuvre et la vie du révérend Père grégoire Krug, peintre d’icônes de notre siècle)
De 1978 à 1981, elle a travaillé chez Léonide Ouspenski, à l’apprentissage de la peinture et de la restauration des icônes.
De 1981 à 1982, elle a suivi des cours de peinture et de fresques aux beaux arts d’Athènes. Depuis 1993 elle enseigne la peinture d’icônes dans différents centres et, depuis plusieurs années, à l’église des Trois Saints Hiérarques (Paris).

Le fait de restaurer les icônes (surtout les anciennes) permet d’approfondir les techniques utilisées et de constater leurs richesses et leurs diversités. Jamais vous n’êtes sur une voie toute tracée ; à tout moment, vous pouvez vous arrêter, changer de direction et même retourner en arrière : le définitif ne vient qu’au moment de la pose du vernis (olifa en russie). Le contenu de l’icône est une véritable théologie en image, un véritable support pour la prière ; aussi ce qui est passionnant et si difficile c’est de dépasser la simple illustration d’une scène de l’évangile, de rendre le portrait d’un saint iconographique.
Dans la peinture d’une icône, tous les éléments, le dessin, les proportions, les sujets, les couleurs doivent "chanter" l’harmonie du monde spirituel et transfiguré.
Là se trouve la vraie liberté dans la prière et la création.
C’est pourquoi toutes véritable icône est unique, tout en respectant la canon défini par l’Eglise.

La vidéo des échanges est disponible dans l’archive des échanges disponibles pour les adhérents : ICI


Dans la même rubrique

La Parole est semée... laisse la résonner dans tes profondeurs
Oui, voici, l’hiver est passé, la pluie a cessé, elle s’en est allée.

pucePlan du site puceContact puceEspace privé puce RSS

2021-2024 © Vie de l’Art Sacré - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.0.2